Accueil arrow Histoire
Histoire Version imprimable Suggérer par mail

La Sarraz n'est pas née, comme les communes voisines de Ferreyres, d'Eclépens, de Pompaples ou d'Orny, de simples colonisations, mais de l'ambition des seigneurs de Grandson.
Lorsqu'en 1049 Adalbert de Grandson eut l'idée de construire un fortin sur le rocher qui domine le défilé, passage obligé pour les voyageurs allant d'Italie en France, route du sel et des armées, il le fit sur un rocher qui n'était pas à lui. Ce rocher appartenait aux moines de l'Abbaye de Romainmôtier qui, furieux, s'adressèrent au pape, alors de passage chez eux. Léon IX somma Adalbert de s'expliquer, ce qu'il fit en se présentant à Romainmôtier avec 40 chevaliers en armes. L'explication fut apparemment concluante, car Adalbert garda le rocher et sa tour.

Par la suite, l'édifice prend de l'ampleur. Des colons s'installent aux alentours; c'est la naissance du bourg qui va s'étirer tout au long du promontoire rocheux et offrir aux regards la silhouette typique que nous lui connaissons encore aujourd'hui.

D'abord bourgade ouverte, il est transformé au milieu du Xllle siècle en ville fortifiée, fermée par de nombreuses portes fortes. Les communes des environs étaient tenues de participer à l'entretien des fortifications de ce lieu de refuge. Le nom de La Sarraz vient du participe passé patois serata, serrée, fortifiée (du latin serare). Fait-il allusion à l'étroitesse du défilé ou au caractère fortifié de la ville ? Les avis divergent. Le "z" final n'apparait que tardivement. Nos seigneurs n'étaient-ils pas des politiques avisés?
Toujours est-il que leur château a été marqué par les grands événements de l'histoire vaudoise. Il a brûlé lors des guerres de Bourgogne, incendié par les Confédérés; il a brûlé à la Réforme, incendié par les Bernois revenant de Genève; il a encore souffert à la Révolution, attaqué par les Bourlapapeys venus détruire les titres féodaux.

Aujourd'hui, les menaces sont d'un autre ordre. C'est contre l'usure du temps qu'il faut lutter. La Société des Amis du Château de La Sarraz, propriétaire actuel des lieux et animatrice du Musée romand, s'est attaquée avec une patience et un courage peu communs à la restauration de l'ensemble du site. Pour accueillir le IIIe millénaire, le château a fait peau neuve: l'édifice a retrouvé ses murs blancs du XVIIe siècle et des toits admirables, qui mêlent les tuiles jaunes du jura aux tuiles rouges du Plateau. Par un heureux phénomène de contagion, d'autres toitures de La Sarraz adoptent maintenant les mêmes teintes. Des salles de réception (salles que l'on peut louer pour des séminaires, mariages, fêtes de familles, rencontres d'entreprises) ont été aménagées dans les caves et le corps du château, ainsi que l'ancien rural, qui abrite aussi le Musée suisse du cheval. Les appartements et leurs richesses ne sont pas oubliés.                        

Site internet du Château de La Sarraz


 

Le saviez-vous ?

Pour que vos manifestations puissent figurer dans l'agenda du site internet, contactez l'Office du tourisme Venoge-Milieu du Monde au 021 866 64 23 ou par mail.

 
© 2014
Conception, développement et réalisation media-web.
Viagra In Australia For Sale